Histoire

image assietteimage ancetre femmeimage ancetre hommeLe château de Barbeville et ses dépendances sont dans la famille depuis sa construction en 1753 par un aïeul : lui-même descendant d’un compagnon de Guillaume le Conquérant mentionné à la bataille d’Hastings et 1066.

Jean Baptiste de Courseulles et Jeanne son épouse acquièrent auprès de monsieur Le Vaillant seigneur de Léaupartie son cousin le vicomté de Barbeville ; il existait à la même époque, paraît-il,  un château féodal dont le souterrain communiquait avec le château de Bayeux mais qui n’a pas été retrouvé ; juste après cette acquisition le château et son jardin à la française furent construits

La révolution

Jean Baptiste de Courseulles meurt en 1774 et est enterré probablement dans le chœur de l’église, et son épouse dans le cimetière de Barbeville ; ils ont un fils : Jean Baptiste Christophe qui se marrie en 1776 ave Louise Françoise de Bréville et qui aura 3 fils et une fille. La révolution va bouleverser l’ordre familial : son mari étant malade, c’est « dame Bréville » qui assumera la lourde charge de toute la famille pendant la révolution, elle sera accusée de comploter et de cacher des contre-révolutionnaires, et fut jetée en prison à Bayeux, prison qui occupait le bâtiment du musée actuel d’où elle s’échappât en pleine nuit à l’aide de ses draps. En 1796, le calme semble être revenu et la vie reprend son cours.

Leur fils Jacques Louis eût 11 enfants et à sa mort les terres furent vendues par les enfants et deux filles reprirent le château qui ne fut pas entretenu pendant 50 ans. En 1925, Coralie de Courseulles lèguera le château à son neveu le Marquis de Courseulles qui le restaurera jusqu’à ce que la guerre soit déclarée.

La guerre de 1940

Pendant la guerre, le château fut occupé par des officiers allemands qui cohabitaient avec la propriétaire et sa fille, ce qui rendait la vie quotidienne difficile..

On rapporte qu’à la veille du débarquement, des obus tombaient dans les douves du fait du bombardement du château de Sully tout proche, où un important centre de transmission allemand était installé ; d’ailleurs, le château fût entièrement rasé.

A la suite des allemands, les anglais s’installèrent dans la maison où ils tuaient le temps, et l’occupation d’une maison par des soldats n’en arrange pas l’état …  il y eût à la fin de la guerre des travaux de remise en état.

Nous pouvons chaleureusement remercier les américains et les anglais d’avoir débarqué sur les plages normandes le 6 juin 1944 pour libérer la France et les français.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close